9, Impasse de Mont-Louis
75011 Paris France
+33 (0)1 40 09 50 72
contact@artheme.archi

Eco-quartier de gare

Susa

Maître d’Ouvrage : Lyon Turin Ferroviaire – SAS
Etudes d’avant-projet réalisées dans le cadre de l’Observatoire du Val de Suse pour la création d’un éco-quartier de gare

site/programme : lignes-guide d’accompagnement des études ferroviaires

date : 2010/2011
Intervenants : Catherine Brunet  architecte paysagiste – Paris

La construction d’une nouvelle gare multi-modale au croisement de la ligne nouvelle Lyon-Turin et de la ligne Susa-Bussoleno, à proximité d’accès à l’autoroute A32 et des 2 SS 24 et 25 et en relation avec le futur parc fluvial de la Dora est une opportunité de première importance pour développer dans son environnement proche un nouveau quartier.
Cette zone de développement urbain à l’Est de Susa fait l’objet de réflexions de la part d’un groupe de travail réunissant les principaux acteurs de l’aménagement de la zone. Les premiers éléments de réflexion élaborés à ce jour, mi 2010, par le groupe de travail de Susa ont mis à jour certaines orientations programmatiques (équipements publics, services, équipements liés à la mobilité, etc.) pour le développement de cette zone. Orientations ici en cours d’élaboration qui doivent rester du ressort des décideurs locaux et de leurs conseils.

Le projet d’un bâtiment du gare sera construit selon les données de l’architecture éco-responsable (orientation sud-nord, bâtiment basse consommation en énergie, récupération des eaux pluviales, gestion des déchets, chantier vert, etc.), la présence du parc fluvial au sud de la zone concernée, l’intégration de fonctions autour de l’intermodalité locale et régionale (requalification des réseaux de découverte de la vallée…) pourraient orienter fortement la démarche vers la création d’un éco-quartier inscrit autour de la gare et « irrigué » par le parc fluvial et les liaisons vertes qu’il pourrait permettre.

Cet éco-quartier doit être conçu de façon à minimiser son impact sur l’environnement, visant généralement au moins une certaine autonomie énergétique, et cherchant à minimiser son empreinte écologique.