Atelier

THÈME : – Idée, pensée qui constitue le sujet des propos d’une personne, le centre de ses préoccupations ; Ce sur quoi s’exerce la réflexion ou l’activité /…/ Dessin mélodique qui constitue le sujet d’une composition musicale et qui est l’objet de variations Dictionnaire « Le Petit Robert »

Et parce que la musique, bien plus que l’architecture, a fait de la composition une discipline systématique, l’architecture a beaucoup à en apprendre, notamment en ce qui concerne les thèmes et variations, les métamorphoses et les structures hiérarchisées…

Christian Norberg-Schulz
L’art du lieu – Architecture et paysage, permanences et mutations  :
“Ce qui est important, pour l’architecte comme pour le romancier, c’est d’avoir un thème, une histoire à raconter.”
Herman HertzbergerConstruction moderne n° 112 – janvier 2003

quelques propos sur notre démarche :

Ber300dpi - copieLe travail actuel de l’atelier est à l’image de son histoire, d’abord appuyé sur la démarche sensible et militante de Bernard Kohn responsable puis associé avec Jean-Pierre Vaysse (depuis 1990) dans la conception des projets jusqu’à sa retraite en 2000. Ce travail est axé sur les espaces, équipements et lieux publics ; d’une manière générale sur les projets mettant en jeu la collectivité à des échelles multiples…

Cette orientation n’est pas exclusive mais exprime une certaine vision : – D’un rôle humaniste pour l’architecte, de la nécessité de sa participation comme un des acteurs importants dans la mise en concordance entre les objectifs sociaux, environnementaux, esthétiques et techniques du projet. – De l’architecture contemporaine comme un des vecteurs de l’expression renouvelée des potentialités culturelles et sociales d’une communauté…

La société d’architecture que nous avons créée en 1990 est dirigée depuis 2000 par Jean-Pierre Vaysse, et travaille toujours à des programmes très divers et principalement publics à des échelles et sur des sujets d’intervention variés. La rencontre avec des programmes et des maîtres d’ouvrage oriente souvent le travail d’une agence, son expertise dans un domaine lui apportant des projets qui la renforcent, c’est le cas actuellement avec les projets d’aménagement de lieux de transport, comme ce fut le cas avec les lieux du spectacle vivant et demain sans nul doute avec d’autres…
Pour nous, c’est d’abord la démarche qui peut s’appliquer à des programmes très différents qui caractérise notre conduite de projet qui cherche à chaque fois à : – Questionner, s’inspirer, se lier au contexte; questionner positivement le programme, dans la durée ;
- Proposer une architecture contemporaine ouverte sans posture formelle, sans gadget passéiste ou faussement innovant ;
- S’appuyer sur les avancées techniques récentes en intégrant les contraintes d’un développement soutenable  et les nécessités d’un fonctionnement harmonieux et évolutif ;
- Trouver dans les projets à contraintes techniques de haute complexité, le fil conducteur du projet global qui permet à chacun d’intervenir utilement pour le projet ; – Se servir des outils rendant le projet compréhensible pour tous et ouvert dans une démarche de projet global ;
- Chercher à faire partager et échanger notre savoir-faire, à la fois d’artiste et d’artisan, inscrit dans une démarche éco-responsable sur les formes, les matériaux et les projets que nous mettons en « œuvre »;
- Intégrer dans nos projets les attendus de la démarche de la haute qualité environnementale…

Tels sont quelques-uns des objectifs et des ambitions que nous nous fixons dans notre travail et que nous souhaitons partager…

Si notre travail est sans cesse soumis à des contraintes liées aux usages, aux contingences économiques et techniques, nous pensons que c’est également dans cette  » matière « , au contact de la réalité que nous devons intervenir. C’est dans un équilibre parfois difficile, celui du dialogue de l’ensemble des intervenants de la maîtrise d’œuvre et de la maîtrise d’ouvrage et si possible avec les usagers, que nous voulons trouver notre place pour œuvrer au projet commun.

Pour mémoire :
Il faut d’abord savoir et savoir réaffirmer ce qui vient «avant nous», et que donc nous recevons avant même de le choisir, et de nous comporter à cet égard en sujet libre. Réaffirmer, qu’est-ce que ça veut dire? Non seulement l’accepter, cet héritage, mais le relancer autrement et le maintenir en vie. Non pas le choisir (car ce qui caractérise l’héritage, c’est d’abord qu’on ne le choisit pas, c’est lui qui nous élit violemment), mais choisir de le garder en vie… J. Derrida «De quoi demain…» E. Roudinesco / J. Derrida 2010
“Quoi que signifient l’espace et le temps, le lieu et l’occasion signifient davantage. Car l’espace à l’image de l’homme est le lieu, et le temps à l’image de l’homme est l’occasion.” … “Fais de tout un lieu, de chaque maison et de chaque ville un ensemble de lieux, car une maison est une petite ville, et une ville une immense maison.” Aldo Van Eyck  
“Si nous avons besoin d’utopie, ce n’est pas pour rêver de la réaliser, mais pour nous donner les moyens de réinventer le quotidien »
Carnet de route et de déroutes Marc Augé
« Tout ce qui est vitesse – Ne sera que déjà passé ; car c’est ce qui séjourne – Qui seul nous initie. »
Les Sonnets à Orphée – “ Nous dérivons”  Rainer Maria Rilke

» Il faut dire, pour commencer, combien le métier d’architecte est complexe. L’architecte en tant que metteur en forme d’un projet est aujourd’hui un personnage pathétique : un personnage d’une autre époque. C’est dans ce sens que j’ai dit craindre le crépuscule de cette profession. Il s’agissait d’une provocation, naturellement, parce que l’architecture existera toujours. Ce que je crains surtout, c’est l’incompétence, la présomption, le manque d’amour pour ce métier. Ce métier est un métier de service, parce que l’architecture est d’abord un service. C’est un métier complexe parce que le moment expressif formel est – comment dire ? –un moment de synthèse fécondé par tout un contexte : l’histoire, la société, le monde réel des personnes, leurs émotions, leurs espoirs, leurs attentes ; la géographie et l’anthropologie, le climat, la culture de chaque pays où tu travailles ; et puis la science, l’art. Parce que l’architecture est un métier d’art, en tant que métier scientifique. C’est même là sa spécificité. « 

Renzo Piano La désobéissance de l’architecte mars 2009 éditions arléa Traduit de l’italien par Olivier Favier

106-Herman-Hertzberger-800x440

Jean Pierre VAYSSE Architecte DPLG en 1979 – Président de la société d’architecture SAS ar-thème associés.

Il est d’aborJPV2013sited partenaire d’une structure de programmation puis l’assistant de Bernard Kohn dès 1980. Associé avec lui depuis 1991, il est co-responsable de la conception de projets d’importance dont l’Ambassade de France à Mexico et de nombreux concours dont le Palais de Justice de Laval, la Cour d’appel de Versailles, le Lycée HQE de Poitiers, etc. Il a été en charge du développement des études pour le projet et la réalisation de Méteor à Paris (ligne 14) sur la base de la charte de B. Kohn y compris la dernière station inaugurée en juin 2007, Olympiades dont les aménagements ont été améliorés suite au retour d’expérience sur la ligne. Responsable de l’ensemble de la conception des projets depuis 2000, il a suivi notamment les projets de Turin (toujours en cours avec les extensions Sud et Ouest…) et de Dubai (Preliminary Design); la conception de différents projets d’équipements publics comme l’Espace Enfance de Malesherbes (certifié HQE 2015), le théâtre des Louvrais ou les aménagements urbains comme celui de la Place du 14 juillet à Béziers, celui du Lungomare du Lido de Venise ou encore pour l’insertion des ouvrages ferroviaires de la LTF, côté France. Il est actuellement responsable de la conception de la gare du réseau Grand Paris Express Arcueil-Cachan

En 2007, il a été diplômé suite à une formation spécifique sur l’architecture et l’ingénierie à haute qualité environnementale (Ecole d’architecture de Paris-La Villette / Score 2D) diplômeHQE.

Membre militant depuis 2008 et Trésorier de  CO2D, association loi de 1901 créée pour la promotion des démarches durables dans l’acte de bâtir et d’aménager. CO2D est en particulier Co-organisateur du Off du Développement Durable. Il est l’auteur de plusieurs publications et articles dont :   »Architecture des stations – Construire l’identité du métro de Turin » GTT-Turin  /  contribution à « 20000 lieux sous les terres » Espaces publics souterrains Presses Polytechniques et universitaires romandes.

  Bruno MOUGEL Architecte DPLG en 2000 – ENSAPLV-  associé.

Il a été salarié 1Bruno2010sitecarré0 années de la société avant d’en devenir, en 2003 un des associés. Il avait complété son parcours professionnel en travaillant 2 années d’abord à la RATP puis chez Xelis sur des projets de transport (prolongements de lignes et tramway/insertion de bâtiments techniques) où il a acquis une expérience confirmée dans le domaine des espaces de la mobilité.  Il a suivi en 2004 un Stage « Construire avec le Bois » sur 4 mois, en partenariat avec le CNDB et en juin 2008, il a également suivi une formation sur  » Pléiade-Comfies  » logiciel de simulation dynamique de la thermique du bâtiment et récemment, en juin 2014, sur REVIT. Chef de projet des études transport 5 gares ligne rouge GPE, stations de la ligne 11 prolongée et assure le suivi de la gare d’Arcueil-Cachan GPE.

   

agenceSM0

agenceSM00

agenceM3agenceSM1agenceM1

agenceM5agenceM4

Orlando ALMEIDA, Franck ALVARADE, Bruno AUGRY, Ayten AYGUN, Silvia BARBIERI, Bruno BAUTISTA, Luna BERANZOLI, Laetitia BERNOUIS, Hugo BILLIONNET, Romain BOBOE, Véronique BRUNET, Liam BURNS, Christelle CHIRAT, Nathalie CINQUIN, Bruno COHADON, Matthieu COLLARD, Cira COZZOLINO, Alain CRENON, Estela CURRAO, Céline DE LA FOREST DIVONNE, Khassib DJOUADI, Stacy EISENBERG, Fabrizio ESPOSITO, Rizikatou FALANA, Isabelle FENECH, Fabrizio FIORENTINO, Dominique FLORI, Haikal FRIKHA, Lisette GAILLARDOT, Jaime GARCIA B., Alain GAROUSTE, Mouloud GOUDJIL, Michael HALTER, Sophie HOSTEING, Nika JANNIN, Amanda JOHNSON, Namasivayam KALAIRUBAN, Navadeeswary KALAIRUBAN, Amboro KAMARA, Hilary KINDER BERTSCH, Alexandre KOPOEV, Estelle KSSIS, Anne Line LACHARMOISE, Agnès LANCESTREMER, Arlette LAPORTE, Hélène LARTIGUE, Eric Khanh LÊ, Jean-Pierre LEBORGNE, Joanne LELLOUCHE, Guillaume LESCHERT, Alexis LEFEBVRE, François LEVY, Amar LUNAS, Jana McCANN, Kathryn McGLONE, Caroline MANCY, Lucile MASSON, Nathalie MIEGEVILLE, Sophie MIRA, Salah MOHAMED YAHIAOUI, Anthony MOLLES, Martial MUCK, Sandro MUNARI, Navadeeswary NAGESU, Danièle NEDELJKOVIC, Céline NEROLI, Daniela PARITO SORRENTI, Olivier PUERTAS, Chloé RAILLARD, Cyrille REFAUT, Frédéric RODRIGUEZ, Bunmi ROLLAND, Nicolas ROUSSELET, Jean SCHEFFLER, Pierre SEEMULLER, Michèle SOLENGHI, Maurice STACK, Michel TAN, Francesca TIRRITO, Liliane TROUPLIN, Keila UK, Antonia VELLA, Hiep VO, Jack WALSH, Stephan ZAMBITO… travaillent ou ont collaboré aux projets de l’atelier depuis 1994.

 intervenants en 2016 et/ou 2017Dilbert

mainsreflet ar.thème associés travaillent avec différents partenaires suivant la nature et les spécificités des projets à développer dont : architectes : LSB architetti associati  / B+M architectureF. Ruel architecte du Patrimoine Bureaux d’étude TCE : SETEC / INGEROP / LOMBARDI group / Favero & Milan Bureau d’étude Structure : RFR Bureaux d’étude Structure bois : TEC Bois (groupe BETOM) Bureaux d’étude Infrastructure de transport : RATP / SYSTRA / INFRA-TO / BG Conseil / ARTELIA / IcaRuss / EGIS rail Bureaux d’études thermiques :  Alto Ingénierie / AXPACAAL / Maya Concept Démarche HQE : Alto Ingénierie / cabinet H.Pénicaud Associations Développement Durable : CO2D / ICEB Concepteurs lumière : Speeg et Michel Programmation : CPO les m2 heureuxPaysage : C.Brunet / F. Tribel Urbanisme environnemental : Alto Step Environnement / Paysage : SEACOOP Scénographe : JP Chabert / ONECS Economie de la construction : MDETC Acoustique & Design sonore : Studio Progetto Ambiente  / ViaSonora / EchologosIMPEDANCE Graphisme / signalétique : Ludovic Germain / Annie Thévenin Images et films de synthèse : artefacto Rennes / LN studio Conseil : SEE Conseil

2015 Octobre article Journal Municipal de Cachan (gare Grand Paris Express)

2015 ( 13 juin au 20 septembre 2015) MacVal Vitry-sur-Seine Exposition « Les passagers du Grand Paris Express » avec le projet de la gare d’Accueil-Cachan

conge_sabbatique

Histconst22014 Parution de Histoire de la construction moderne et contemporaine en France de Xavier Bezançon et Daniel Devillebichot Editions Eyrolles

article sur Météor (chap. Infrastructures, transports et urbanisme / Les métropolitains)

2013
Inauguration de l’Espace Enfance de Malesherbes 3/10/2013 – article dans la République du Centre
et photos sur le site de la CCM

Web Banner2012 Turin – table ronde sur le grand paysage, son attrait touristique, les manières de le valoriser et de le préserver… dans le cadre de la VI° edizione della biennale  Creare Paesaggi : « PAESAGGIO. CURA, GESTIONE, SOSTENIBILITÀ | LANDSCAPE. TIDINESS, MANAGEMENT, SUSTAINABILITY »

2011 Espace Enfance de Malesherbes Article paru dans la revue ECOLOGIK n° 20  ECOLOGIK extrait AVRIL-MAI 2011

2010 Turin Visite et présentation du Métro  à une délégation du CG 94, accompagnée de Christian Garcia – Chef de Projet ORBIVAL et de Christine Dart – Chargée de mission Siemens…

2010 Théâtre des Louvrais -Pontoise Extrait de Actualités de la Scénographie n°173 – Octobre 2010 à télécharger

Extrait du site d’Actualités Scénographiques AS Editions L’apostrophe-Théâtre des Louvrais à Cergy-Pontoise à télécharger

2010 article sur la Lyon-Turin Ferroviaire dans le Dauphiné Libéré 28/06/2010

2009 14 mai,  Organisé par le Centre Culturel Italien à Turin Conférence et Débat avec JP Vaysse Exposé et débat à l’école d’architecture de Turin sur « les processus de conception multidisciplinaire… » In continuità con l’iniziativa « Unidiversité » promossa nell’autunno 2007 dall’Ufficio culturale dell’Ambasciata di Francia, il Centre Culturel Français de Turin rinnova il suo interesse per il tema della città e della progettualità urbanistica. Per l’occasione il Centre Culturel Français de Turin  invita l’architetto francese Jean-Pierre Vaysse che ha partecipato al progetto della metropolitana di Torino e alla Carta architettonica della tratta internazionale della Torino-Lione, per un incontro che tratterà del tema « architettura e multidisciplinarietà ».  L’incontro sarà introdotto dall’architetto Giuseppe dell’Aquila (LSB architetti associati) e presentato da Hilaire Multon, vice-direttore del Centre Culturel.

2008 Conférence au 23° congrès de l’Union Internationale des Architectes
Turin Présentation du livre sur le métro de Turin et sa démarche de conception

2007 Inauguration de la station Olympiades 26 juin 2007 quelques articles et extraits de Presse… Moniteur 29 06 07 A Nous Paris 03 07 07 Vie du Rail 04 07 07 FranceSoir 27 06 07 archistaz

2007 Parution du livre Architettura delle stazioni La costruzione dell’identità della metropolitana automatiche di Torino

Jean-Pierre Vaysse GTT & Città di Torino

Septembre 2007 Le livre explicite la démarche de conception de l’identité architecturale de la ligne depuis les objectifs généraux de la démarche jusqu’aux détails particuliers de son architecture… 2007 Ré-Ouverture du Théâtre des Louvrais – inauguration 23 mars 2007 Document produit par le théâtre de l’Apostrophe en résidence à télécharger Ré-Ouverture du Théâtre des Louvrais extrait de la revue de la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise Douze comme Une – Mars 2007 / n° 125 à télécharger  2004 Vingt mille lieux sous les terres – Espaces publics souterrains sous la direction de Pierre Von Meiss & Florinel Radu Presses polytechniques et universitaires romandes livre compilant plusieurs expériences diverses sur les espaces souterrains dont le métro de Turin et l’expérience de la charte architecturale extrait à télécharger

1998 – Livraison des 7 stations de la ligne 14 .. Souvenir/souvenir